PHOTOGRAPHIE  René de Carufel  PHOTOGRAPHY

 

BIO        PORTFOLIO        ART        PUBLICATIONS        WORKSHOPS        CONTACT

Momentos de vidas


For the last 8 years I have spent several months each year in Guatemala, particularly in San Pedro la Laguna a magnificent small village on the shore of Lake Atitlan, the Maya people are so beautiful and friendly that I cannot stop taking pictures of them.


Depuis 8 ans je passe plusieurs mois chaque année au Guatemala, spécialement à San Pedro la Laguna, un magnifique petit village sur les rives du lac Atitlan, les gens qui y habitent sont tellement aimables et beaux que je ne me lasse jamais de les photographier.

Los Abuelos (2010)


There are places in the world which hold deep resonance. San Pedro, a small village in Guatemala is one such a place.  It is located in the Lake Atitlan area, a region 1500 metres above sea level, where the Maya people have survived with their vibrant traditions very much alive and mostly unchanged through time. San Pedro is one of a collection of small villages nestled around the lake in  a magical setting with the surrounding volcanos reflected in the water like a fairy mirror. The extreme beauty of the landscape is only surpassed by the kindness and hospitality of its inhabitants. The history of Guatemala includes 36 years of civil war and instability.  One can sense a silent story of survival in the nobilty etched upon their faces.With a feeling of empathy, I wished to honour the humanity of these people, especially the older population, with a series of portraits entitled ‘Los abuelos ‘, or ‘The Grandparents’.


From the beginning, the intention was not to steal the portrait of a person nor to control the image that would be projected.  The people who agreed to participate in my project, were active participants who freely chose how they wished to present themselves. In most cases our exchanges were non-verbal because they only spoke in their native language and had very little Spanish or English. Paradoxically, this made the process feel more free and spontaneous as it moved the experience to a more intuitive level. An arresting presence emerges from and transcends each image. The viewer who comes to contemplate a portrait is confronted by this presence, and is momentarily unbalanced by what feels like a real encounter with an anonymous stranger in a far off land.


The resulting images were highly realistic, depicting all the typical rich local colours of clothing and jewelery. These saturated colours were then modified to a more nuanced palette to emphasize the warm skin tone of their faces and to enhance  each individual expression . The  intention was to strike a balance between the non-realism of black and white photography and the naturalism of full colour thereby creating an overall unifying effect.


I photographed 88 of them, in January, 2010.


A Body Odyssey


My artistic favorite, beautiful nudes in Black and White.


Mon travail artistique de prédilection, de magnifiques nus en Noir et Blanc.

Women in Colors


Sensuality, creativity and imagination merged together, artistic nudes in colour.


Sensualité, créativité et imagination intégrées ensembles, de nus artistiques en couleur.

Night Move Project


New York City at night, lights, colors, motion all around you, everywhere. Abstraction merges with reality.


La ville de New York la nuit, des lumières, des couleurs, du mouvement qui vous entourent de partout. L’abstrait se fond avec la réalité.

Los Abuelos (2010)


Il existe des lieux dans le monde qui ont une profonde résonance. San Pedro, un petit village du Guatemala, est l’un de ceux-là. Situé dans la région du Lac Atitlan, à 1 500 mètres au-dessus du niveau de la mer, le site abrite des descendants des Mayas qui y ont survécu avec leurs traditions toujours vivantes et pratiquement inchangées à travers le temps. San Pedro est l’une des petites communautés nichées dans un cadre enchanteur, autour du lac dans lequel se reflètent les volcans, comme dans un miroir magique. L’extrême beauté des lieux n’est surpassée que par la gentillesse et l’hospitalité de ses habitants. L’histoire récente du Guatemala compte 35 ans de guerre civile et d’instabilité politique. Dans la noblesse grave des visages, on pourrait détecter autant de récits silencieux de survie dans des conditions adverses. Avec un profond sentiment d’empathie, j’ai voulu honorer l’humanité qui se dégage de ces gens, particulièrement chez les personnes âgées, avec une série de portraits intitulés « los abuelos » ou les « les grands-parents ».


Dès le début, l’intention n’était pas de dérober le portrait d’un sujet ni de contrôler l’image qui serait projetée. Les personnes qui ont accepté de participer à mon projet ont été des participants actifs qui ont librement choisi la façon de se présenter. Dans la plupart des cas, les échanges ont été non-verbaux, parce que la plupart d’entre eux ne parlent que leur langue maternelle ou connaissent peu d’espagnol ou d’anglais. Paradoxalement, cette situation a rendu le processus encore plus libre et spontané, en élevant l’expérience à un niveau plus intuitif. Une présence saisissante émerge de chaque image et la transcende. L’observateur qui contemple un portrait est confronté à cette présence, et est momentanément déséquilibré par ce qui semble une rencontre véritable avec un parfait étranger dans une contrée lointaine.


Les images réalisées étaient très réalistes, faisant ressortir les riches couleurs locales si typiques des vêtements et des bijoux. Ces couleurs saturées ont ensuite été modifiées pour obtenir une palette plus nuancée afin d’insister sur la chaude carnation des visages et mettre en valeur chaque expression individuelle. L’intention était de trouver un équilibre entre le non-réalisme de la photographie en noir et blanc et le naturalisme des couleurs réelles, créant ainsi un effet d’unification de l’ensemble.



BIO        PORTFOLIO        ART        PUBLICATIONS        WORKSHOPS        CONTACT

Click on a picture to view a gallery in a new window”

Cliquer sur une image pour visualiser une galerie dans une nouvelle fenêtre”